Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:51

Le marteau de dieu est une bonne histoire assez sympathique .

 

Il y a des pages extrêmement suggestives et le plan du texte est bien pensé avec pas mal de suspens et enjeux aux proportions spectaculaires  .

Le style est correct et l’imagination peut fonctionner mais c’est une lecture que je trouve assez satisfaisante mais pas transcendantale .

 

L’intérêt du texte tient dans les descriptions d’un impact potentiel et aussi dans la mise en œuvre des solutions aux problèmes proposées par l’auteur .

Ces solutions impliquent aussi les sciences humaines  du point de vue gestion globale de la crise ..

Au risque de paraître iconoclaste , je préfère les fictions où l’auteur collabore avec d’autres auteurs car lui seul ,  c’est un peu « toorchéééé » en général même si  , systématiquement les idées sont excellentes alors que les développements sont  bien pensés  !

 

Je classe ce texte comme  une bonne fiction jeunesse par contre et pas moins ... ..

C’est mon misérable avis ...

 

Le roman le plus solide sur cette thématique ( en français )  que j’ai croisé , est Shiva le destructeur de Benford qui est un véritable roman passionnant ( très impressionnant ) et même meilleur que ce que propose le cinéma en général  d’ailleurs ...

 

 

Citation de Arthur C Clarke ( Le marteau de Dieu ) ,

«  La chose tomba verticalement et traça dans l'atmosphère un sillon de dix kilomètres de large . La température s'éleva au point que l'air lui-même prit feu. Lorsqu'elle percuta le sol , la roche fondit et des vagues incandescentes déferlèrent creusant un cratère de deux cent kilomètres de diamètre .
La catastrophe ne faisait que commencer . Des pluies d'oxyde nitrique s'abattirent , transformant l'eau de mer en acide . Les forêts brûlèrent et des nuages de suie obscurcirent le ciel , cachant le soleil pendant des mois . « 

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires