Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 09:33

Bon ! euh !
En toute franchise :
Cela fait un moment que je ne suis pas tombé sur un roman aussi inaccomplis et aussi passable .
C’est plein de hasards faciles et de raccourcis pénibles . Il y a fréquemment des sorties , dans des dialogues , qui sont ridicules , ou ineptes ou bien consternantes .

Bizarrement ce n’est pas forcement et systématiquement mal écrit , ainsi par exemple , on ne peut pas dire que la caractérisation soit systématiquement mauvaise , mais partout des hasards heureux et faciles et des incohérences ou bien des revirements bizarres de certaines personnalités .

Alors devant ce spectacle assez sidérant : Je me suis dit que j’étais à côté de la plaque , et que c’était un roman jeunesse ... ?
Peut-être ... mais l’éditeur ne le dit pas , et moi je ne sais pas bien , si ce roman est recommandable pour un jeune public . Le « pitch « en tout cas fonctionne de façons enfantines très souvent ( le plus souvent ) .

Il y a un autre problème . Je trouve que parmi les clichés qui sont excessivement nombreux dans ce texte , il y en a qui sont de surcroît problématiques .
-Si vous vous appelez Ali originaire d’Afrique mais vivant en Europe , vous êtes une sorte de vicieux sans foi ni loi , et vous vous concoctez un harem de derrière les fagots où les femmes sont jetables , maltraitées , où elles sont du bétail finalement .
-Si vous êtes bulgare , vous êtes un mafieux éminemment rusé , patient et calculateur , prêt à tous les coups bas et à tous les mensonges et vous attendez votre heure et n’hésitant pas à baissez votre froc sans état d’âme , si c’est nécessaire .
-Si vous êtes chinois , vous êtes des millions et vous déferlez en hordes conquérantes sans principes .
-Si vous êtes une gente dame d’Europe du nord , vous êtes ? : chaude .....
J’arrête là .... Mais non sans dire que si les préjugés se nuancent au fil du texte , l’auteur semble avoir du mal à penser en dehors de cadres discriminants .

La terre est attaquée par des extraterrestres , et comme lecteur routier du genre SF , nous avons tous forcement déjà encaissé pas mal de trucs ....
Mais là , cette attaque initiale est complètement : k o ...n E ... : Je ne vois pas quoi en dire d’autre ...

Quand le monde se reconstruits les lieux commun démagogiques et faciles fusent . C’est presque de la propagande et en tout cas c’est le café du commerce .

Par contre une qualité dans ce roman : c’est l’univers .
Notre monde est dans ce roman totalement mélangé , il est comme passée au tamis .
Les populations sont mélangées du fait du cataclysme , pareil pour les zones géographiques , les climats et les paysages , tout est mixé et passé dans un « shaker ».
Les gens se sont tous réveillés dans un autre monde , en errant dans des zones dévastées qui bordent curieusement des espaces préservés très variés . Par exemple la rive d’une rivière est désertique , l’autre rive est souriante , dans cette rivière qui devrait être en Europe se baladent pourtant des piranhas affamés ....
Des nuages radioactifs flottent dans un ciel de cendre , le jour a du mal à percer , d’autres jours il fait beau . Les survivants errent affamés en se mangeant les uns les autres , certains se ressaisiront et : quoi ? hein ? : il préfèrent manger les piranhas crus plutôt que leur belle-sœur , et là un vent d’espoir souffle ....

L’ univers de ce texte fait penser à un pays alternatif , mythique , improbable , et au lieu de le trouver incohérent , on peut absolument être charmé par tout ce fatras improbable et illogique , mais absolument fonctionnel , tissé de réalités tangibles , mixées de manières illogiques et aléatoires . La ballade dans ce décors dément , est donc malgré tout avenante , dans ce texte où l’errance est au cœur d’une géographie constamment surprenante , qui est absolument au centre de ce récit .

C’est en tant qu’amateur d’univers que j’ai pu être motivé à finir ce roman , dont le pitch présentant un caractère surligné un peu pénible ,et souvent grossièrement opportuniste , et trop souvent stéréotypé et encore plus fréquemment insupportable .

A la question est-ce-que l’auteur a écrit d’autres choses ? Je réponds : je ne veux pas le savoir ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires