Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 12:20

Un recueil de trois récits ou le vent vous souffle dans les bronches ! ( au propre comme au figuré ) .

 L’auteur n’est plus à présenter , il écrit abondamment et il sait à la perfection matérialiser des univers fantasques sous un jour fabuleusement rationnel avec des personnages qui ont énormément de présence , de sens et de portée  ...

 Il a écrit dans des genres très différents et en introduction de cette modeste bafouille misérable  , je voudrais préciser que ce recueil de trois romans est de l’authentique science-fiction , plus particulièrement dans le registre du sous-genre planète opéra tout à fait orthodoxe .

Les trois récits  qui composent ce recueil , sont assez cohérents ( à cause de l’univers ) sans que pour autant on puisse parler de suites systématiques  ... Ces trois textes s’abordent  d’ailleurs tout à fait séparément les uns des autres , mais je pense que le lecteur a tout à fait intérêt à suivre l’ordre de publication ...

 Le vent souffle très fort sur la planète  Santal , il va dans la direction du cœur de cette planète qui semble vouloir dévorer tout ce qui se trouve à sa surface où le quotidien est totalement subordonné à ces vent à rage impitoyable ...

Cet univers est superbement présent  et ces textes sont de qualité . C’est une très bonne expérience de planète opéra ...

Le lecteur est plongé  dans un magma de dépaysements divers et variés , ces vents permanents  qui tapent sur le système , des extraterrestres troublants au ou des cultes tout à fait savoureux comme celui des Pesants , par exemple ..

 S’adapter à un contexte aberrant génère des aberrations en boucles , elles sont savoureuses et  elles interrogent notre propre réalité en miroir C’est un délice à plusieurs niveaux de lecture .

 

C’est enfin,  une sorte d’apocalypse permanente...

J’aime moins le second récit , je donne les titres des trois textes car ils sont très évocateurs de l’ambiance qui imprègne cet univers :

-          Le rempart des naufrageurs .

-          La jeune fille et le doberman .

-          Naufrage sur une chaise électrique .

 

Bienvenu sur ce monde où les maisons se baladent et où il vaut mieux s’enchainer , une fois n’est pas coutume , sourire ...

PS : Je recommande ce recueil à un lecteur exigent qui voudrait découvrir le genre planète opéra au travers de textes de qualité ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires