Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:41

Un univers puissant ...

 

voici un roman artificiellement coupé en deux précédemment et maintenant en un seul volume  ...

Ce texte affiche beaucoup de point fort ( qui pourront néanmoins doser certains donc : Warnings  ) .

 

L’univers ultra-technologique de cet univers est des plus abouti , l’auteur a mené une réelle et sérieuse réflexion autour de la miniaturisation par exemple et entre autres , et le vocabulaire est très soigné quant à cet aspect des choses .

 

Westerfeld a imaginé un système politique qui est reconstitué dans ses moindres détails , une sorte de monarchie éclairée avec une touche d’oligarchie et également de démocratie relative d’un point de vue local ( L’inspiration est grandement du type histoire ancienne ) : .

Ce contexte permet au lecteur de se poser des questions sur les ruses politiques dont il observe la mise en œuvre et les résultats . Les intrigues politiques sont généralement de haut-vol et les groupes d’intérêts sont bien posés .

 

Les post humains de cet univers sont somptueux et fascinants . Ils sont exploités en présentant une interface intime avec le lecteur qui comprend tout à fait «  comment ça marche «  au lieu de devoir regretter constamment de ne rien piger du fonctionnement intime de ces bestioles très atypiques et souvent redoutablement venimeuses .

D’ailleurs la caractérisation dans ce texte est assez bonne généralement , et elle permettra de croiser des personnages assez intéressants .

Comme un héros de guerre assez traumatisé par la torture et qui témoigne éloquemment de la façon dont le bourreau s’insinue durablement et littéralement dans l’esprit comme dans la chair de la victime en crispant ses muscles aussi fort que sa pensée . Et j’avoue que ce personnage est tout sauf un stéréotype . Il en est le contraire tout simplement . Les personnages sont donc souvent très présents et très crédibles et le récit focalise sur eux des nœuds de sens de manière souvent pertinente  . Ce qui me fait dire avec raison et non sans une nécessaire modération que l’auteur explore dans ce texte : la condition humaine de ce lointain futur de fiction .

 

Le lecteur ferra aussi l’expérience du ( peut-être ) plus long combat spatial jamais écrit . Je ne plaisante pas et il est aussi long que trépidant et c’est le plus long et un des plus passionnant à tous points de vue , auquel j’ai été confronté dans ma carrière de lecteur de science-fiction   ...

Le thème de la guerre et celui des victimes de guerre est exploité selon des axes assez riches et suffisamment pertinents et solides pour que l’on ne baigne ni dans la mièvrerie , ni dans les stéréotypes caricaturaux , lassants et pénibles  .

La trame narrative très bien rythmé , scandée souvent , avec des péripéties et des rebondissements fréquemment intenses et spectaculaires .
.........................................................

Est-ce pour autant le paradis de l’amateur de space opera solides et grandioses ?


C’est un bon roman , cependant , bien des thèmes sont insuffisamment détaillés et perdent de ce fait une grande partie de leur force , même s’il conservent paradoxalement tout leur intérêt en général dans le récit qui s’appauvrit curieusement et ponctuellement de ce fait  .

Il y a des passages très longs et agréables et utiles ! pour les amateurs de hard science , mais d'autres penseront plutôt à des longueurs .

Personnellement je trouve ces aspects hard-science délicieusement intenses , crédibles et providentiellement omniprésents dans ce roman .
Donc un incontournable pour les amateurs de space opéra de qualité et un très bon moment de science-fiction militaire de très bonne facture  .
..............................................................
Un seul Bémol , mais il est de taille :

Le secret de l'empire : C'est un peu le coup de l'éléphant qui accouche de la souris ... mais bon : le voyage est tellement superbe d’intensité avec des visuels tellement fabuleux , brodés sur une trame narrative correctement rythmée et assez retentissante , que l’empire et son secret m’a autant déçu que j’ai adoré ce roman et ses descriptions d’une fabuleuse présence réaliste .

 

Un roman dont les précieuses qualités selon les uns , pourrait bien être des défauts rédhibitoires pour les autres , mais moi je dis : encore .

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires