Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 10:23

Un livre excessivement difficile d'accès .


J'ai trouvé cette lecture ardue mais gratifiante .

C'est un univers fabuleux qui est cependant très souvent agaçant de complexité .
C'est le seul roman de science-fiction de l'auteur , mais il a fait très fort !

Cet univers me fait penser à celui du cycle de la culture de Banks , car de la même manière le contexte futuriste est lointain et complexe dans ses ramifications , au point de larguer le lecteur . Personnellement j'ai souvent eût des problèmes sérieux de repérage dans l'espace , du mal à appréhender les volumes , savoir qui étaient certains personnages à certains moments car il peut en exister des variantes , il y a des extraterrestres qui sont complexes et aux potentialités déroutantes . Les lois de la physique et de la matière sont domptées et cela créé un environnement très ardu et les personnages sont cohérents avec lui . Bienvenue aux clones de soi-même en tous genres et à volonté , à usage dédié , aux intelligences artificielles ..

Une sorte de cadre hégémonique , à la fois assez lâche et redoutable , animé par de grands vaisseaux , règle cet univers touffu , d'une remarquable densité . Cette empire à des ennemis internes comme externes .
L'univers est donc , sous la houlette de vaisseaux géants au calendrier imprévisible , qui contrôlent le réseau de communication interstellaire .

Ils règnent d'une main de fer et leur dominance est quelquefois remise en cause . Il en découle des complots et des opérations militaires .
La société de ces vaisseau humains est complexe et très hiérarchisée .

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires