Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 12:18

L'espèce humaine n'est pas invincible et ce petit roman soigné à la langue très classique , vient judicieusement nous le rappeler .
Les mouches sont , ici , un fléaux quasi biblique , une redoutable métaphore qui est cinglante et implacable dans ce texte remarquablement construit et au style très classique .

Les mouches se mettent bizarrement à proliférer dans le sud-est asiatique et c'est localement une véritable catastrophe .

Le monde regarde , au début, de façon distante et perplexe ce phénomène qui prendra très vite une tournure dramatique .

Le fléaux finira par s'étendre à toute la planète alors que tous les continents seront progressivement affectés .

Ce roman post-apocalyptique soigné possède un parfum de réalisme qui est réellement savoureux . C'est une dynamique qui est antérieure à la vague postérieur des insectes , l'époque de la grande peur des insectes , qui fut assez florissante en SF dans les années Soixante-dix ..

La chute de Paris pourrait bien vous causer des sueurs froides .
C'est un petit bijoux de science-fiction francophone qui est réédité aussi régulièrement que sporadiquement .

Vraiment fameux , je le jure !

Un seul défaut , la toute fin est un peu trop anthropomorphique ( encore que c'est une métaphore ) , mais la ballade est quand même savoureuse !

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires