Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 08:16

Ce roman est la suite de Yorg de l’lie et de Rork des plaines ...

 

Il vaut très nettement mieux suivre l’ordre de publication de ces textes qui sont d’abord sortis au fleuve noir et qui sont maintenant chez éons productions ( en papier pour certains et pour tous dans différents formats électroniques  ) .

 

Il n’y a vraiment , toujours pas de raisons , de se plonger dans des surchauffes neuronales  autour des romans  cycle et plus particulièrement  de :  ce hou des machines , qui loin de seulement friser la perfection , sont pourtant des textes excessivement sympathiques  .

 

Dans  ce tome qui fait suite à yorg de l’ile et à Rork des plaines  , l’auteur élargit encore  les horizons de ses personnages et de son univers ....

 

L ’auteur continue de poser des personnages très fonctionnels à qui il ne donne  toujours pas de réelles densité psychologique  . Il affichent simplement  une densité appropriée,  principalement  comme acteurs d’une fabuleuse randonnée ou bien  dans une quête , qui sont presque entièrement   inscrites dans l’action et le mouvement   .

Ils incarnent , et pas  si sommairement  d’ailleurs , des sociétés assez variées très cohérentes avec ce contexte post apocalyptique .

 

La structure de la trame  narrative continue d’être intelligente et elle permet toujours  de poser énormément de personnages , ainsi que  des contextes culturels variés  , assez denses et  différents  , qui sont insérés dans un plan d’ensemble  toujours assez difficile à percevoir   .

Ces sociétés se télescopent  plus que jamais , animées par leur propres logiques : bref l’histoire avec un grand H est à nouveau en marche ...

 

Dans ce tome , le lecteur se rend compte que la civilisation  , plus encore que précédemment ,  n’a pas  du tout  disparue partout .

Alors que le lecteur approfondis très nettement ses connaissances sur les mondes souterrains , car  il arpente notablement dans ce tome  , les couloirs de ces populations souterraines  qui sortent désormais  un peu plus de l’ombre .

 

Les péripéties sont assez  représentatives globalement du genre roman d’aventure  ou même du genre roman historique , et les personnages sont globalement attachants  ( il me font un peu penser à des personnages de BD )   ...

Ce qui fait leur présence  , c’est que si l’auteur ne les présente pas vraiment , on est leur compagnon de voyage et de l’intimité se construit malgré tout  et à force de les côtoyer .

 

Cet univers post-apocalyptique pour cause de guerre bactériologique principalement , fonctionne  vraiment bien et c’est une belle ballade bien racontée , même si les détails ne sont souvent pas développés plus loin que le strict nécessaire  .

 

Pour conclure des imperfections mais c’est un cycle très attachant et très motivant .

 

Une belle ballade et en plus c’est une bonne lecture jeunesse ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires