Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 09:52

Un texte légèrement atypique dans la bibliographie de Vance du point de vue univers  .

 

Vance ne nous emmènes  pas dans ce roman , qui est suivi d’un autre très autonome et qui se lit séparément :  Lurulu , dans un  univers intrinsèquement original à la coloration très spécifiquement  Vancienne .

Nous sommes ici dans un space opera initiatique tout à fait orthodoxe et assez sympathique ,  même si ce n’est certainement pas le meilleur de ce sous-genre de la science-fiction .

 

On lit quelquefois au sujet de ce roman qu’il n’aurait pas d’intrique et qu’il serait une collection de paysages «  merveilleux «  .

Des fois on lit n’importe quoi décidément !

En effet c’est le moins spécifiquement Vancien des romans de l’auteur ,  mais c’est un space opera assez sympatoche et en tout cas une excellente lecture jeunesse ...

Le thème et le fil conducteur de ce roman c’est le passage à l’Age adulte et l’acquisition de la maturité .

 

Par ailleurs et que l’on se rassure Vance n’écrit jamais avec ses pieds et faites-lui confiance il y a bien un plan dans ce roman , et il ne faut pas nécessairement bénéficier d’ une supplémentation en phosphore pour s’en rendre compte quand même !

 

A la fin du roman un adolescent est devenu adulte et ce n’est pas une mince affaire , surtout si on se retrouve en rade sur une planète étrangère .

Le sujet c’est la vie et ce n’est certainement pas un texte en roue  libre n’exagérons rien .

Le lecteur comme à l’habitude verra du pays et ce roman ne souffre aucunement de la panne d’imagination ..

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires