Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 08:15

The genetic general ....

 

.... Dorsai en français est une pièce majeure de l'histoire du genre espace opera militaire . Ce roman est sorti plusieurs fois entre 1959 et 1979 avec des augmentations successives et un cycle d'une vingtaine de récits s'est développé autour de lui .
Il a inspiré une bd assez récente , année 2000 , de mémoire ...
C'est un des ancêtres du genre .

À la lecture on se rend compte que le genre puise ses racines dans deux sources d'inspiration :
-La marine en générale et les univers sous-mariniers en particulier .
-La littérature de campagne militaire et d'états-majors plus ou moins romanesque .

Dorsai traite principalement des officiers d'états-majors et des campagnes militaires vues et animées par de grands officiers .
Les campagnes se déroulent donc sur des cartes d'états-majors et sont abordées principalement par des comptes rendus .
On est dans l'espace , mais cet environnement est plus désigné par des noms que par la description animée de ce type d'environnements . Cependant on ne peut parler pour autant de cadre prétexte de science-fiction factice .

L'accent est posé sur la stratégie et l'œuvre définit la guerre comme l'œuvre des soldats dont elle possède les qualités et les défauts .
L'œuvre n 'est pas idéaliste , mais la guerre n'y est pas un sport ou bien un vice mais elle est néanmoins une chose tout à fait naturelle même pas une fatalité . Les soldats pas plus que la guerre ne sont par ailleurs idéalisés et ce n'est pas du militarisme pour autant et bizarrement .
Le texte est un peu vieux jeu sur le fond , car finalement on a l'impression que l'on a la guerre que l'on mérite et si les mauvais comportements sont stigmatisés , la guerre n'en est pas la cause fondamentale , car c'est ceux qui la font qui sont la cause fondamentale de ces problématiques !
La guerre est un instrument de la politique , un accessoire parmi d'autres .

Le style est de bonne tenue , mais peu de descriptions , pas mal de dialogues , le narrateur occupe le plus gros du récit et il disserte pas mal sur la stratégie , les soldats et sur les batailles .
C'est tout à fait lisible pour un lecteur d'aujourd'hui mais personnellement les manques de descriptions des environnements m'ont beaucoup manqués ....

Je comprends que ce fut le haut du pavé de la science-fiction militaire pendant presque trente années .

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires