Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 10:31

Artefact est le second tome d’une trilogie , c’est l’univers de la réalité partagée .

 

Trois tomes , dont à mon humble avis ,  les deux premiers se lisent dans l’ordre que l’on veut...

 

Le style de l’auteur me cause souvent des maux de tête redoutables , surtout l’effluve de la thématique des fleurs qui est une véritable obsession chez elle et qui est devenue du coup chez moi une véritable phobie anxiogène , tellement l’auteur est obsédée par les pétales , et tellement ses développements frisent le ridicule outré ( presque , c’est terrifiant )  ..

 

C’est dommage car par ailleurs ses textes ont beaucoup de qualités en général : des personnages solides , des trames narratives souvent  bien fichues , attractives et surprenantes ...

Un contexte et une culture  consommé du space opera , systématiquement  , c’est la principale qualité des récits de Nancy Kress d’ailleurs ...

 

Artefact , est un roman assez riche aux développements thématiques biens agencés et satisfaisants  d’un point de vue romanesque et du point de vue de restituer un univers crédible .

Si ce n’était la relative mièvrerie  , et les clichés typiques que l’auteur livre régulièrement et  qui pleuvent régulièrement , qui planent très malheureusement derrière et au-dessus ,  cette narration soignée , ( et sur toute cette trilogie ) .

Une narration efficace qui est  par ailleurs le plus souvent évocatrice et de qualité ( j’insiste sur le talent de l’auteur )  .

 

Tous le sel du space opera sympa est là , ici et dans les autres space op de l’auteur ...

Ici nous avons une civilisation extraterrestre vivante que le lecteur  découvre intimement , pour le meilleurs et dans mon cas malheureux : pour le pire , car j’ai bloqué sur les fleurs et sur le consensus social de cette société qui repose sur un artefact extraterrestre qui est très pratique et qui repose aussi sur des maux de tête redoutables ...

 

A l’époque du paracétamol tout puissant , j’ai vraiment du mal à trouver les maux de têtes problématiques , surtout dans un lointain futur high-tech !?

 

Sinon , ce récit est marqué par des enjeux militaires et technologiques  pointus et bien scénarisés .

Une guerre impitoyable est en cours contre des extraterrestres aussi mystérieux que implacables et puissants .

Le lecteur ( chanceux )  explorera dans ce tome un peu de leur identité , car un prisonnier est étudié par un des personnages principaux et je dois dire que c’est très , très réussis , comme traitement de cette thématique , un des meilleurs exemples du genre , à mon humble avis .

J’ai trouvé cette partie du récit bluffant ...

 

Alors , :  moyen et pas trop mal dans l’ensemble et selon mon misérable avis , misérable et humble !

De l’auteur j’ai digéré sans difficultés , avec un presque enthousiasme  et sans regrets et seulement   : Feux Croisés, qui est un bon space opera de presque de derrière les fagots .

 

Le style de Nancy Kress  est très proche de ce celui de Peter F Hamilton ( vraiment très analogue ) , mais avec beaucoup de clichés et une mièvrerie toute à fait entêtante  , originale et  au final , très spécifique à l’auteur .

Et puis une obsession quasi pathologique ( sourires ) pour les fleurs qui est aussi obsessionnelle que redoutable , personnellement cette obsession , m’inspire désormais une sainte terreur .

Partager cet article

Repost 0
Published by Finity's end hellburner science-fiction
commenter cet article

commentaires